L’Homme assis dans le couloir, Marguerite Duras

Une petite plaquette d’une trentaine de pages à peine que L’Homme assis dans le couloir, de Marguerite Duras. Un homme, assis dans un couloir, avec vue sur un chemin de pierres sur lequel une femme, nue sous sa robe, est couchée et se donne à voir. Ah oui, et un Je, narrateur ou narratrice, qui observe, mais aussi qui participe (« Je vois l’enclave du sexe…. » ; « Je vois le corps. » ; « Je lui parle et je lui dis ce que l’homme fait. Je lui dis aussi ce qu’il advient d’elle. Qu’elle voie, c’est ce que je désire. »), et se fait de plus en plus présente, par son regard, à la fin du texte. Des actes d’amour, de la violence consentie, une fin énigmatique (ou pas). De l’écriture surtout, expérimentale, avec jeu sur les temps et les modes : conditionnel (« L’homme aurait été assis dans l’ombre du couloir face à la porte ouverte sur le dehors. »), mode de la fiction auquel Duras se disait attachée (« Le conditionnel rend mieux que tout autre mode l’idée de l’artifice qui sous-tend la littérature.(…) Tout événement apparaît comme la conséquence potentielle, hypothétique, de quelque chose d’autre. En jouant, conscients jusqu’au bout de la fiction et en même temps de la légèreté du jeu, les enfants conjuguent constamment les verbes au conditionnel. » ), puis présent de l’indicatif et ainsi de suite, va-et-vient régulier. Ecriture blanche, prosaïsme et distanciation dans les scènes de sexe. Je ne vois rien de plus à dire sur ce texte, sur lequel je n’ai pas envie de porter un jugement esthétique. A d’autres lecteurs de s’en charger !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s