Crimes exemplaires, Max Aub

Max Aub, célébré par Villa Matas pour ce livre même, né de père allemand et de mère française a grandi en Espagne puis vécu au Mexique. Sa « collection » de meurtres peut être rangée dans une bonne bibliothèque aux côtés de Seins de Ramon Gomez de la Serna (plus d’une centaine de textes brefs sous forme de blason de la poitrine des femmes) et des Nouvelles en trois lignes de Félix Fénéon.

Dans ce livre, comme son titre l’indique, Aub a résumé, dans des textes très brefs, d’une phrase à deux courtes pages, des crimes dont les auteurs font la narration, se justifient, exposent le mobile, se dédouanent, etc… Autant de courtes nouvelles, dont certaines commencent par « Je l’ai tué(e) parce que… » (« Je l’ai tuée parce que j’avais mal à la tête », « Je l’ai tué parce qu’il était idiot », etc…) ou par une mention de la profession du tueur (« Je suis instituteur », « Je suis marchand de billets de loterie », « Je suis couturier », etc…) ou de celle de la victime (« un de ces vendeurs de billets de loterie », « ce jeune éditeur », « Cet acteur était mauvais », etc…) ou encore par ce que la victime avait fait à l’assassin (« Je lui ai demandé L’Excelsior et il m’a apporté Le Populaire », « Il m’avait éclaboussé de haut en bas », « Je suis sûr qu’il se moquait de moi », etc…). Dans la préface de son livre, Max Aub prétend qu’il a recueilli ces « Confessions », comme il appelle ces courts textes, en France, en Espagne, au Mexique, pendant plusieurs décennies. En réalité, il les a créées de toute pièce, ce qui ne retire rien à son livre, qui se lit vite, avec passion pendant les soixante-dix premières pages, puis avec intérêt. Une chose est certaine, l’idée de Max Aub peut servir à un animateur d’ateliers d’écriture pour développer une proposition d’écriture un peu différente. Et je ne manquerai sans doute pas l’occasion de m’en servir dans ce but.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s