Trio Joubran Live at Les Orientales Festival de Saint-Florent-Le-Vieil 2012

Les mots intemporels de Mahmoud Darwich continuent encore a flotter, à voltiger, à planer sous les volutes mélodiques du Trio Joubran. Fidèles compagnons du poète dans la dernière période de sa vie, ces héritiers du oud arabe, eux aussi Palestiniens, Samir, Wissam, Adnan Joubran et Youssef Hbeisch incarnent par leur musique devenue calligraphie des notes, ce pays des mots ou les cordes s’immiscent pour leur donner corps. Le Trio Joubran est un groupe de musique traditionnelle de Palestine formé en 2004. Il est composé des trois frères Joubran jouant du oud. Héritier d’une famille palestinienne d’oudistes sur quatre générations, le groupe est composé de trois frères, fils du luthier Hatem Joubran, virtuoses du oud et originaires de Nazareth : l’aîné et le leader Samir (né en 1973), Wissam (né en 1983), et Adnan (né en 1985). Le trio s’est réellement formé en 2004 autour de Samir Joubran, qui avait commencé une carrière solo quelques années auparavant. Wissam Joubran est par ailleurs un luthier de oud. Palestiniens de nationalité israélienne, ils vivent à Nazareth et à Ramallah ainsi qu’à Paris depuis 2005. Le film-documentaire Improvisations, Samir et ses frères de Raed Andoni retrace la création du groupe et leur premier concert, donné en septembre 2004 au Jardin du Luxembourg à Paris. En 2004, le trio participe à la création chorégraphique La Madâa d’Héla Fattoumi & Éric Lamoureux. Le Trio Joubran se produit régulièrement en Europe, ainsi qu’aux États-Unis, au Canada, en Amérique latine et dans le monde arabe. En 2009, le Trio Joubran signe la musique du premier film de Nassim Amaouche, Adieu Gary. La même année, ils composent la bande originale du film Le Dernier Vol de Karim Dridi.

SAMIR JOUBRAN, OUD WISSAM JOUBRAN, OUD ADNAN JOUBRAN, OUD YOUSEF ZAYED, PERCUSSIONS SON : JC RIEN LUMIÈRES : MARIE MAGUET RÉALISATEUR : PHILIPPE GASNIER PRODUCTION : ZAMORA PRODUCTION BENJAMIN DEMELEMESTER