Ici, on reblogue

Ici, on reblogue : Le festin cannibale — Un flâneur en Grèce Antique

Le cannibalisme nous révulse, mais provoque aussi en nous une curiosité morbide, comme dans l’histoire du « Japonais cannibale » à Paris en 1981 ou dans celle du vol 571 Fuerza Aérea Uruguaya qui s’était écrasé dans les Andes en 1972 et dont les survivants avaient dû y avoir recours (sans parler des récits liés aux grandes […]

Le festin cannibale — Un flâneur en Grèce Antique

Je me souviens de : « Le Mal de Montano » (Enrique Vila-Matas) — Charybde 27 : le Blog (2)

«Mourir écrasé sous le poids de la grande Bibliothèque, voilà l’idéal auquel doivent tendre les auteurs contemporains.» (Enrique Vila-Matas) x «Le narrateur du Mal de Montano d’Enrique Vila-Matas souffre d’une sorte de «maladie littéraire» : il ne fait l’expérience du monde qu’à travers les livres écrits par les grands noms de l’histoire littéraire qu’il a lus. […]

Je me souviens de : « Le Mal de Montano » (Enrique Vila-Matas) — Charybde 27 : le Blog

Journal de Kafka, traduit dans son intégralité par Laurent Margantin (reblog)

Journal de Kafka (V,1) — Journal de Kafka

4.I II C’est par pure vanité que j’aime tant faire la lecture à mes sœurs, (ce qui fait qu’aujourd’hui p.e. il est trop tard pour écrire) Non que je sois convaincu d’atteindre quelque chose de remarquable en faisant la lecture, je suis plutôt entièrement dominé par le besoin de me pousser vers les bons ouvrages […]

Journal de Kafka (V,1) — Journal de Kafka

Du savon — La bibliothèque des confins (1)

Récemment mis à la mode, véritable rock-star de l’épidémie, célébré pour ses vertus hygiéniques, vanté pour la faculté prophylactique de son usage répété, répété et répété, et répété encore (…) au cours de la journée, le savon avait connu, bien avant cette gloire récente, une notoriété littéraire plus discrète et même une curieuse célébration radiophonique : […]

Du savon — La bibliothèque des confins

Ici on reblogue : Coup de cœur pour une librairie de quartier — Papalagui

Dans mon quartier des XIXe et XXe arrondissements de Paris, les librairies portent des noms qui marquent leur engagement. Certains rappellent le souvenir d’un militant ouvrier (La Friche, rue Léon-Frot), en référence à la Commune de Paris (Le Merle moqueur) ou à l’esprit frondeur du Ménilmontant historique (Le Monte en l’air) ; celle-ci célèbre le […]

Coup de cœur pour une librairie de quartier — Papalagui