L’Atelier noir, Annie Ernaux – morceaux choisis 9

« Pourquoi ne puis-je continuer de lire un livre de R. Millet comme Ma Vie parmi les ombres ? Une masculinité trop exhibée, satisfaite (je baise à 50 ans une fille de 22 ans) oui, mais surtout l’écriture d’une élégance et d’un esthétisme qui me découragent, je n’ai pas le sentiment du réel. » Annie Ernaux, L’Atelier noir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s